Qu’est-ce qu’un parent conscient?

La parentalité consciente est un mouvement qui se cré dans le milieu du développement personnel. Elle est, enfin, une réponse positive aux questions qui se posent sur l’éducation en revoyant tout le système traditionnel. Elle applique ses principes avec une intelligence émotionnelle et se fixe au cœur même de l’enfant qui s’épanouit pleinement. Contrairement à certains phénomènes d’éducation qui, pour la plupart, trouvent des voies de contournement pour obtenir un résultat plus ou moins efficace, la parentalité consciente met tout en œuvre pour libérer le plein potentiel de chacun de nos enfants et celui du parent. La parentalité consciente est appuyée par de grands penseurs et hommes spirituels des temps modernes. Le Dalaï-Lama et Eckhart Tolle sont, entre autres, deux de ceux-là.

Le parent conscient est l’ultime expression de soi. Le parent devient capable de faire fleurir chacun des enfants par des expériences d’empathie tout en gardant le contrôle. Le parent ne perd jamais de vue la nécessité de demeurer ferme. Les enfants apprennent à s’autoréguler, à faire face aux problèmes de la vie avec résilience et deviennent des êtres joyeux.

Le parent conscient verra son enfant comme un être à part entière et non comme une extension de lui. Le parent guidera son enfant au travers des difficultés, lui laissera la place nécessaire pour exprimer son essence et l’aidera à communiquer ce qu’il ressent sans jugement.

La parentalité consciente est, de loin, la plus belle forme d’éducation rencontrée à ce jour. Elle vous amène sur un chemin de développement personnel qui aura pour conséquence d’élever les enfants vers la joie et d’en finir avec les drames et les guerres de pouvoir.


Les méthodes d’éducation traditionnelles

Faisons une liste des punitions que nous utilisons.

  • Tu n’as plus droit de voir tes amis pour un mois!
  • Va au lit immédiatement!
  • Va dans ta chambre réfléchir!
  • Tu auras une fessée!
  • Tu n’as plus droit à ton portable pour une semaine!
  • Ne me parle plus!
  • Je n’irais pas te border ce soir!
  • Pas de dessert!
  • Je te confisque tes jouets!
  • Si tu n’arrêtes pas, je le dirai à ton père!

Avouons-le, cette liste est maigre.

Le problème avec ces méthodes d’éducation traditionnelles c’est qu’elles sont inefficaces. Elles sont inefficaces simplement parce qu’elles n’ont souvent rien à voir avec le problème, mais tout à voir avec nous. Tout avoir avec nous? Oui! Nos réactions, celles qui surgissent lorsqu’un enfant se comporte différemment de ce que l’on aimerait, sont causées par nos propres émotions refoulées.

Dans ces circonstances, c’est notre ego qui prendra la relève plutôt que de saisir l’occasion pour identifier le réel besoin. Tout ce qui émanera de cette éducation est le partage de nos vieilles habitudes émotionnelles. Cette émotivité générera le même mal chez notre enfant qui développera à son tour des comportements autour de ce modèle.


Docteur à l’aide!

Lorsque les crises surviennent, il faut entendre l’appel à l’aide que notre enfant nous envoie et éviter de condamner à tout coup la génétique. Les hurlements ne sont en fait qu’une supplication de notre enfant qui ne demande qu’à être guidé. Ils nous apprennent à grandir. Si l’on en est incapable, inévitablement les troubles de comportements surviendront tôt ou tard. Ils nous demandent de devenir l’adulte qu’il se doit et de montrer la voie à suivre.

Écoutons-les bien attentivement, car leurs comportements nous indiquent là où les nôtres font défaut. Ne courrons pas chez le docteur pour que notre enfant subisse un « Quick fix », mais grandissons. Eux, ils sont parfaits!


Mon enfant fera tout ce qu’il voudra sans conséquence?

Absolument pas! Simplement que les punitions seront conséquentes au geste commis. Vous cesserez de les contrôler et apprendrez à être responsable comme le serait un bon pilote d’avion. Vous ferez tout ceci dans un état d’esprit sain, en restant calme et serein. Vous créerez un attachement profond entre vous et vos enfants tout en les laissant Être.

Vous apprendrez à maintenir une confiance absolue en votre relation parent-enfant, même lorsqu’il vous paraîtra impossible de maintenir le nez de l’avion dans le bon angle, et ce, même si l’équipage se fait saigner les poumons à trop crier!